Article spécialisé « ecoMetals » (version courte)

Pouvoir innovant d'entreprise attesté par la campagne ecoMetals Efficacité énergétique et ménagement des ressources en point de mire

Face au changement climatique, des approches innovantes sont demandées pour réduire la consommation d'énergie et de ressources naturelles. C'est ainsi que des nouveautés particulièrement durables de l'industrie de la fonderie sont présentées dans le cadre de la nouvelle campagne « ecoMetals » menée par le quatuor GIFA/METEC/THERMPROCESS/NEWCAST. Un logo spécial éveille l'intérêt des visiteurs pour ces figures de proue en matière d'écologie.

La branche de la fonderie joue un rôle précurseur dans la préservation des matières premières. Plus de 90 pour-cent de tous les composants utilisés sont issus de la refonte de ferrailles. La tendance à une prise de conscience accrue pour notre environnement est le thème retenu par la Messe Düsseldorf à l'occasion des quatre salons internationaux GIFA, METEC, THERMPROCESS et NEWCAST dans le cadre de la campagne « ecoMetals ». L'attention sera plus particulièrement attirée sur les exposants qui présenteront des nouveautés substantielles dans le domaine de l'efficacité de l'énergie et des ressources du 28 juin au 2 juillet 2011 en ce sens que le logo « ecoMetals » distinguera leurs stands et produits. Hormis des machines et installations plus efficaces, des procédés ou services innovants sont aussi demandés. « Toutes les solutions « ecoMetals » présentées peuvent revendiquer la prétention d'être révolutionnaires pour le marché respectif, d'avoir de l'avenir et d'être efficacement durables », précise Friedrich-Georg Kehrer, directeur du quatuor.

Barre placée haut
« Du côté de la clientèle, la demande en produits efficaces sur le plan énergétique est une grandeur sans cesse formulée », ajoute Kehrer. De surcroît, l'utilisation économique des ressources a des répercussions sur la gestion de l'entreprise. Les fabricants poussent leurs installations et leur production dans ce sens, que ce soit pour fabriquer des fours industriels moins énergivores, mettre au point de nouveaux alliages, couler des moyeux de rotors robustes pour les éoliennes ou concevoir des composants légers stables pour les voitures. « L'utilisation économique de l'énergie et des matériaux constitue un facteur compétitif dont le rôle ne cesse de grandir », précise Max Schumacher, expert à l'environnement de l'Association fédérale de l'Industrie allemande de la fonderie (BDG). « L'industrie est un maillon de la chaîne de solutions. »

Les métaux légers innovants tels que ceux qui font l'objet de recherches à l'Institut de la métallurgie de l'Université technique de Clausthal représentent une composante importante de la protection du climat. La construction légère s'impose par exemple sur les véhicules – parallèlement, les puissances volumiques augmentent sur les moteurs et les composants en fonte comme les culasses de cylindres prennent des formes géométriques toujours plus complexes. « Nous répondons à ces attentes en développant des matériaux particulièrement résistants et offrant de bonnes aptitudes à la fonte », affirme Babette Tonn, professeur en technique de fonderie.
Les fours industriels qui sont nécessaires à la fabrication et à la transformation des métaux constituent également un centre d'intérêt. 45 à 60 pour-cent des coûts globaux sont engendrés par le courant comme c'est le cas lors de la production d'aluminium primaire. « Toute tentative fructueuse de consommer dix pour-cent de courant ou de gaz en moins avec un équipement intelligent de la commande des fours représente une différence considérable en matière de gestion d'entreprise », avance Heinz-Jürgen Büchner, analyste à la IKB Deutsche Industriebank.

Exclusion de l'échec des essais par la technique de simulation
Les techniques de simulation peuvent aider à économiser de l'énergie. MAGMA Gießereitechnologie, une entreprise d'Aix-la-Chapelle, propose le logiciel adéquat pour les process de coulée et se présente dans le cadre de l'initiative ecoMetals. « La simulation permet de concevoir la technique de la coulée jusqu'à son optimisation maximale, tant sur le plan de la technique que sur celui de l'économie », commente Jörg Sturm, responsable de la distribution et de l'ingénierie chez Magma. « Les économies sont réalisées sur deux fronts, au niveau des matières utilisées et sur celui des besoins en fonte. »

Contact : Bureau de presse GIFA, METEC, THERMPROCESS, NEWCAST 2011

Tania Vellen et Corinna Kuhn
Tél.: +49 (0) 211/4560-518/598
Fax : +49 (0) 211/4560-87 010
vellent@messe-duesseldorf.de
kuhnc@messe-duesseldorf.de